Il est parfaitement possible, lors d’un déménagement, de se passer des services d’une entreprise professionnelle et ainsi de réaliser des économies très appréciables. Ce choix implique cependant d’être hautement organisé et de vous donner tous les moyens nécessaires pour mener à bien votre projet. La location d’un véhicule utilitaire ou même d’un petit camion de déménagement, en particulier, s’impose bien souvent comme une démarche incontournable, sauf bien sûr si la perspective de réaliser de multiples allers-retours avec votre véhicule personnel ne vous effraie pas !

Pour louer un véhicule de déménagement au meilleur prix et dans les meilleures conditions, il convient de respecter certaines précautions élémentaires.

La location d’utilitaire : quels avantages en cas de déménagement ?

La location d’un utilitaire pour organiser un déménagement est rarement dénuée d’intérêt, et représente souvent un investissement intelligent. Un tel véhicule, s’il est bien choisi, vous fait économiser en effet un temps précieux et vous évite potentiellement plusieurs allers-retours, avec tous les frais que cela impliquerait (carburant, péage, usure accélérée de votre véhicule personnel…).

Par ailleurs, et plutôt que de mettre en danger votre sécurité sur la route en chargeant à l’excès un véhicule classique, les utilitaires et camions de location sont spécifiquement conçus pour les déménagements ou le transport de marchandises volumineuses. D’où la présence d’aménagements qui vous faciliteront considérablement la vie, comme un intérieur capitonné qui préservera les angles de vos meubles, des barres d’arrimage pour sangles ou encore une passerelle automatique de déchargement à l’arrière ou un hayon déployable.

Les camions et utilitaires de déménagement peuvent être loués auprès d’une grande variété de professionnels. Au-delà des sociétés spécialisées dans la location de véhicules de tous types, il est parfois possible de solliciter aussi une entreprise de déménagement si cette dernière propose de mettre à disposition un véhicule sans déménageur. Plusieurs enseignes de la grande distribution, enfin, se sont récemment lancées sur ce créneau et proposent des tarifs attractifs pour la location d’un utilitaire pour la journée ou le week-end.

Volume de cargaison : pour quelle taille opter ?

Le coût de la location d’un utilitaire ou d’un petit camion, en toute logique, est proportionnel à sa capacité de chargement, exprimée en mètres cubes. Il existe tout d’abord des petits modèles de camionnettes et de fourgonnettes disposant d’une capacité inférieure à 10 m3. Prenez garde, car un tel modèle se révèlera tout juste suffisant pour les surfaces à déménager les plus restreintes (studios). Les grands fourgons et les petits camions, quant à eux, s’échelonnent entre une capacité de 12 et 22 m3, ce qui apparaît nettement plus réaliste en matière de déménagement. Si vous disposez enfin de meubles ou objets aux dimensions hors norme, le recours à un camion benne et à sa surface de chargement à ciel ouvert pourrait représenter la solution ultime.

Dans tous les cas, il est impératif de calculer au mieux le volume dont vous aurez besoin avant de sélectionner votre camion de déménagement. Pour cela, sachez que de nombreux calculateurs en ligne vous permettent de faire l’inventaire de vos différents biens et objets et d’obtenir, en résultat, un cubage approximatif. Vous pourrez ensuite vous baser sur cette estimation, même s’il est conseillé de réserver la gamme de véhicule immédiatement supérieure pour vous ménager une marge de sécurité.

Pour les détenteurs du seul permis B, rappelons toutefois qu’il sera impossible de monter indéfiniment en gamme : votre permis vous limite à la conduite de véhicules dont le poids total autorisé en charge (PTAC) est inférieur ou égal à 3,5 tonnes ! Pour contourner le problème, certaines entreprises vous proposeront la location d’un véhicule plus volumineux avec un chauffeur, dont le rôle se bornera à conduire le camion.

Le coût de la location

Le coût représenté par la location d’un véhicule utilitaire de déménagement est éminemment variable dans la mesure où il dépend de nombreux facteurs. Selon la gamme du véhicule choisi et la durée de location, le loueur applique tout d’abord un forfait de base qui sera plus ou moins élevé. En fonction des impératifs propres à votre déménagement, vous pourrez réserver le véhicule pour 24 heures, pour tout un week-end ou au contraire pour une demi-journée à peine.

Ce forfait, comme l’exige la loi, comprend automatiquement une police d’assurance en responsabilité civile (« au tiers ») pour tous les préjudices infligés aux tiers pendant la durée de location, dont le propriétaire du véhicule qui n’est autre que la société de location. Si vous désirez une protection complémentaire pour garantir votre propre intégrité physique en cas d’accident ou encore le vol des marchandises transportées, il vous faudra souscrire une autre assurance en supplément du forfait. A noter enfin que le forfait est soumis en général à un plafond kilométrique. Tout dépassement de ce plafond pourra donner lieu à une facturation supplémentaire.

Au moment de percevoir les clés, le loueur vous réclamera le dépôt d’un chèque de caution, qui vous sera rendu une fois le véhicule restitué dans un bon état général.

N’oubliez pas enfin, même si cela semble aller de soi, d’intégrer dans votre budget le prix du carburant. Ces véhicules lourds et volumineux consomment sans doute beaucoup plus que votre voiture personnelle !

La location en aller simple : une alternative à envisager

La location d’un véhicule utilitaire ou d’un camion de déménagement s’accompagne nécessairement de son lot de petites contraintes. Il vous faudra non seulement vous présenter aux horaires d’ouverture de l’agence et patienter avant la remise des clés, mais aussi restituer le véhicule sans tarder si vous ne voulez pas subir des pénalités particulièrement dissuasives ! Un vrai défi si le lieu de destination de votre déménagement est très éloigné de l’agence.

Pour vous faciliter la vie, il est recommandé dans une telle situation d’opter pour une location en « aller simple ». Cette formule vous permet de restituer le véhicule à une agence différente de celle où l’aviez pris en charge initialement, sous réserve bien sûr que les deux agences appartiennent à la même société. L’aller simple est couramment proposé par les grands réseaux internationaux qui disposent de centaines d’agences à travers la France, mais représente pour eux une contrainte logistique supplémentaire : attendez-vous donc au paiement d’un supplément tarifaire en contrepartie.

Quelques précautions d’usage

Même si vous êtes pressé de quitter l’agence pour vous rendre sur le lieu du déménagement, accordez la plus grande vigilance à l’état des lieux du véhicule. Ne laissez pas le loueur vous imposer son rythme, et prenez le temps au contraire de relever les moindres défauts ou rayures sur la carrosserie. A défaut, ces sinistres pourraient vous être reprochés à votre retour et être déduits de votre caution.

Il est préférable, par ailleurs, de disposer déjà d’une solide expérience sur la route avant de prendre le volant d’un camion de déménagement. La longueur et la largeur de caisse, sans parler de la hauteur inhabituelle du véhicule, peuvent facilement entraîner une perte des repères habituels pour un conducteur habitué aux véhicules de tourisme !
Montrez-vous donc prudent sur la route, tout particulièrement lors de manœuvres délicates comme une marche arrière, un virage serré ou un stationnement.